mardi 26 octobre 2010

Pour bien réciter votre Rosaire (I)

Après avoir invoqué le Saint-Esprit, pour bien réciter votre Rosaire,
mettez-vous un moment en la présence de Dieu (...).Avant de commencer
la dizaine, arrêtez-vous un moment, plus ou moins, selon votre loisir,
pour considérer le mystère que vous célébrez par la dizaine et
demandez toujours, par ce mystère et l'intercession de la sainte
Vierge, une des vertus qui éclatent le plus dans ce mystère ou dont
vous aurez le plus de besoin.Prenez surtout garde aux deux fautes
ordinaires que font presque tous ceux qui disent le chapelet ou le
Rosaire : La première, c'est de ne prendre aucune intention en disant
leur chapelet, en sorte que, si vous leur demandez pourquoi ils disent
leur chapelet, ils ne sauraient vous répondre. C'est pourquoi
ayez toujours en vue, en récitant votre Rosaire, quelque grâce à
demander, quelque vertu à imiter, ou quelque péché à détruire.La
seconde faute qu'on commet ordinairement en récitant le saint Rosaire,
c'est de n'avoir point d'autre intention, en le commençant, que de
l'avoir bientôt fini. Cela vient de ce qu'on regarde le Rosaire comme
une chose onéreuse, qui pèse bien fort sur les épaules, lorsqu'on ne
l'a pas dit; surtout quand on s'en est fait un principe de conscience,
ou quand on l'a reçu par pénitence et comme malgré soi.


Saint Louis-Marie Grignion de Montfort,
Le Secret Admirable du Très Saint Rosaire, n° 126

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire