samedi 16 octobre 2010

Priez avec foi

1. Se décourager. Nous devenons las dans la prière quand nous ne
voyons pas de résultats. Cela peut être dû à des conceptions erronées
de la prière ou par ce que nous avons l'impression de mal prier. Nous
sommes assaillis par les mentalités de " ce monde-ci " qui minent
notre appréciation pour la vraie valeur de la prière. N'oublions pas
que la prière est un don de l'Esprit Saint. Ce n'est ni une machine ni
une formule magique. Il exige de notre part un combat, parce que c'est
un acte d'amour, de don de soi. La prière fonctionne si je persévère
et si je permets à Dieu d'agir. Parfois je ne verrai pas ses effets.
Continuer à chercher Dieu dans la prière est déjà le meilleur fruit de
la prière. Est-ce que j'en suis convaincu ?
2. Le juge. Si prier signifie se donner et dépendre davantage de Dieu,
alors il faut se demander comment nous comprenons Dieu. Je ne peux
dépendre seulement de ceux en qui j'ai confiance, et je fais confiance
seulement à ceux qui m'ont prouvé leur amour et leur capacité de me
soutenir. Est-ce que je crois vraiment que Dieu est miséricorde, tout
amour et tout-puissant ? Est-ce que je crois qu'il s'intéresse à moi ?
Nous avons appris que Dieu est un juge, mais il est bien plus qu'un
juge. Il est tout d'abord un Père affectueux et un Sauveur dévoué,
habité d'un amour inconditionnel. Comme un Père affectueux il désire
notre dépendance confiante. Il veut que nous croyions.

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire