lundi 24 octobre 2011

La nécessité de se préoccuper d’autrui

La nécessité de se préoccuper d'autrui. Jésus savait que son action était bonne. Les Pharisiens étaient simplement jaloux et cherchaient un moyen d'embarrasser Jésus. Quand nous accomplissons une œuvre de charité chrétienne, c'est toujours une bonne chose. Dans l'esprit du monde, on nous dira qu'il vaudrait mieux s'occuper de soi, de nos besoins et de ce qui est nécessaire pour prendre de l'avance. Ce n'est pas là l'esprit du Christ. Nous devrions briller comme des étoiles dans la nuit du monde et non pas permettre à cette société « affairée » et qui privilégie l'action, de changer nos priorités. L'amour du prochain doit être notre fil conducteur le long de notre chemin dans cette vallée de larmes.

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire