mercredi 5 août 2009

Le repos de Marie

Les reliques de Saint Etienne ainsi retrouvées et exhumées avec celles
de Nicodème, de Gamaliel et de son fils bien aimé, Abibon, baptisé
comme lui par les mains des disciples du Seigneur, furent recueillies
par l'évêque de Jérusalem, qui les fit connaître dans tout le monde
chrétien.

Elles furent demandées partout et Saint Augustin témoigne dans la «
Cité de Dieu » des miracles qui accompagnèrent le pèlerinage des
reliques de Saint Etienne dans toute l'Afrique du Nord, puis à Rome.

Et Beit Gemal garda la mémoire du passage de la Vierge Marie, qui a dû
accompagner les premiers disciples aux funérailles d'Etienne, dans une
petite maison, au sommet de la colline, que la tradition appelle
encore, 2.000 ans après, le « repos de Marie ».


5 août - Italie. Sainte Marie Majeure : miracle de la neige - Léon
XIII écrit les textes liturgiques de la fête du Très Saint Rosaire

English translation

The relics of Holy Etienne thus found and exhumed with those of
Nicodème, Gamaliel and his loved son, Abibon, baptized like him by the
hands of the disciples of the Lord, were collected by the bishop of
Jerusalem, which made known them in everyone Christian.

They were asked everywhere and Holy Augustin testifies in the "City to
God" to the miracles which accompanied the pilgrimage by the relics of
Holy Etienne in all North Africa, then in Rome.

And Beit Gemal kept the memory of the passage of the Virgin Mary, who
had to accompany the first disciples with the funeral of Etienne, in a
small house, at the top of the hill, that the tradition still calls,
2.000 years afterwards, "rest of Marie".

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire