mercredi 9 novembre 2016

RWANDA_PAROIISE RANGO: REUNION DE LA COMMISSION PAROISSIALE POUR LA PASTORALE FAMILIALE

Samedi 29 octobre 2016, dans la paroisse de Rango, s'est tenue une session de formation de la commission paroissiale pour la pastorale familiale. C'était la première rencontre de l'année pastorale 2016-2017.

Cette session fut animée par l'Abbé Eric Twizigiyimana, responsable de la pastorale familiale diocésaine. Dans son enseignement, il a précisé qu'au cours de cette année pastorale, la commission diocésaine pour la pastorale familiale s'est fixé l'objectif global d'approfondir la vie chrétienne à partir des familles comme unité de base. Son discours fut centré sur trois points:

-La famille est la cellule de base pour l'Église: "C'est dans la famille que l'enfant reçoit la première éducation chrétienne. Il apprend à aimer, à pardonner et à partager".

-La famille, source de vie: "Les époux ont la mission d'engendrer et d'éduquer leurs enfants en tenant compte des directives de l'Église".

-La famille, lieu d'amour: "Les époux doivent s'aimer. Cet amour sera transmis aux enfants à travers l'éducation chrétienne".

Après avoir ainsi passé en revue les éléments qui caractérisent la famille chrétienne catholique, il a demandé aux membres de la commission paroissiale pour la pastorale familiale d'être les modèles pour d'autres couples. Il l'a dit en ces termes: "C'est à travers vos actes et vos paroles que vous transmettrez les vraies valeurs chrétiennes aux couples qui ont besoin de votre secours. Vous êtes des missionnaires dans ce monde qui connait beaucoup d'antivaleurs. Soyez de bons témoins de l'évangile en présentant une belle image de l'Église et des couples chrétiens".

Par la suite, les participants ont échangé sur la mission de la famille chrétienne. Ils ont épinglé quelques éléments de discorde dans certains couples de la paroisse de Rango.

L'orateur a introduit l'échange entre participants en stimulant le groupe par cette question: « Qu'est-ce qui fragilise actuellement les couples (chrétiens) » ? Globalement, les participants ont affirmé que de nos jours, il y a la pauvreté, l'infidélité, l'incompréhension, l'éducation des enfants, les finances, qui mettent un stress important sur les relations entre les conjoints. Ces éléments sont la source de blessures émotionnelles dans la vie conjugale.

Le conférencier n'a cessé de sensibiliser les participants à être des modèles :"Soyez tous témoins de la miséricorde et vous expérimenterez le bonheur de la vie conjugale".

Dans leur agenda, ils ont prévu la visite de quelques paroisses. Ils ont insisté sur le programme de réconciliation pour les couples séparés et divorcés. Ils ont énuméré et analysé les thèmes qu'ils utiliseront dans la catéchèse qui prépare les fiancés au sacrement de mariage.

Tenant compte de la ferveur des membres de cette commission, l'Abbé Eric Twizigiyimana a proposé que la paroisse de Rango soit le centre de rayonnement de la pastorale familiale dans le doyenné de Butare et son souhait fut approuvé par les participants et le curé de la paroisse.

Prions et supplions le Seigneur afin que cette commission atteigne ses objectifs.

                                                                          

                                                                      Père Raphaël Katanga.




0 commentaires :

Enregistrer un commentaire