mercredi 9 novembre 2016

RWANDA_PAROISSE RANGO: SEMAINE DE MISSION ET DE MISERICORDE

Du 24 au 30 octobre 2016, la paroisse salésienne de Rango a organisé une semaine de mission et de miséricorde. Les prêtres et les catéchistes accompagnaient les équipes de chrétiens pour visiter et animer les familles chrétiennes sur la nécessité du jubilé de la miséricorde. Ils les ont  encouragés à témoigner de la Miséricorde de Dieu pour tous les peuples.Chaque jour, à 7h, les « chrétiens missionnaires » se rassemblaient dans l'église paroissiale pour une prière d'action de grâce et un temps d'adoration du Saint Sacrement afin d'offrir à Dieu leur projet pastoral et le programme du jour.

Après cette prière, les équipes constituées partaient en mission et une autre équipe restait dans l'adoration jusqu'à 13h.

A 14h, c'était le moment où l'on écoutait les rapports des différentes équipes de « missionnaires ». Après le partage des fruits de leur visite, tous continuaient à adorer en attendant la célébration eucharistique qui avait lieu à 16h. Après la proclamation de l'Évangile, tous suivaient une instruction préparée par un des chrétiens missionnaires. Plusieurs communautés ecclésiales de base et des familles chrétiennes ont été visitées.

Cette activité pastorale a réveillé tout un monde de chrétiens qui avaient déjà oublié la porte de l'église paroissiale. Les malades ont été réconfortés, les veuves et les orphelins ont été écoutés et ceux qui vivent avec un empêchement canonique ont été encouragés à se mettre en règle pour pouvoir recevoir les sacrements.

Ils ont visité aussi les familles vulnérables et spécialement les pauvres qui ont besoin d'une aide spirituelle et matérielle. Ces vulnérables subissent jusqu'à présent les conséquences de la guerre et du génocide perpétré contre les Tutsis en 1994, au Rwanda. Ces familles  mangent difficilement et sont composées par des personnes traumatisées, frustrées et qui n'ont plus d'espoir du lendemain. Ces misérables n'ont même pas la possibilité de se faire soigner. Beaucoup d'entre eux recourent aux feuilles et aux racines des arbres comme médicament traditionnel.

Ils vivent dans un dénuement total et retrouvent leurs enfants dans la rue pratiquant des activités immorales.

Les orphelins et les veuves perdent peu à peu le goût de vivre à cause de la misère. Les chrétiens se sont donné le devoir de secourir ces familles en étant leur voix auprès des personnes de bonne volonté qui peuvent leur venir en aide. Que ce cri d'alarme nous invite tous à réfléchir au sujet de la vie de ces familles vulnérables qui ont besoin de notre action de générosité !

 

                                                 Père Raphaël KATANGA.



--



0 commentaires :

Enregistrer un commentaire